Comment domotiser sa maison ?

Comment domotiser sa maison ?
3 (60%) 2 votes

La domotique, c’est l’art d’automatiser le maximum de tâches récurrentes à la maison, afin de rendre la vie plus confortable. Grâce à un serveur central, il vous est possible de préparer le café, de fermer vos volets, d’allumer ou d’éteindre vos appareils électriques, etc. Le but ? Fabriquer un système ‘intelligent’ à base d’appareils connectés à un système central, le tout, relié à un système de commande. Dit comme ça, ça paraît compliqué. Mais dans les faits, c’est assez simple à mettre en place. Et si vus avez des doutes sur votre capacité à domotiser votre habitation, vous pouvez toujours demander à un professionnel d’intervenir.

Commencer par connaître la structure d’un système domotique

structure d’un système domotique
Avant de vous lancer dans l’installation d’un serveur et d’appareils connectés, il est préférable de vous attarder un peu sur le principe de fonctionnement de la domotique. Dans tous les cas, et quel que soit le matériel que vous choisirez in fine, une domotique se construit de la façon suivante :

  • Un cerveau
  • Des capteurs
  • Des actionneurs

Le cerveau, c’est l’ordinateur central, l’automate, le serveur, ou, dans le jargon actuel du packaging tout prêt, la fameuse box domotique. Le cerveau centralise toutes les données et toutes les informations et agit en conséquence. C’est à partir de lui que tout se fait.

Si l’on poursuit l’analogie avec le corps humain, les capteurs peuvent être comparés aux différents sens. Comment notre cerveau pourrait-il agir ou réagir s’il n’était pas capable de percevoir son environnement, grâce à la vue, à l’ouïe, à l’odorat, etc ? De fait, les capteurs peuvent être de différents ordres. Ils peuvent analyser le taux de luminosité, pour déclencher l’allumage de la lumière dans une pièce par exemple. Mais ils peuvent aussi détecter le mouvement, l’humidité, la température, le bruit, la présence ou non de fumée ou d’excès de CO ou de CO2. Ils sont en mesure de calculer la consommation électrique, et, en conséquence vont décider de faire tourner la machine à laver au moment adéquat. En bref, les capteurs enregistrent les informations dans leur environnement et les adressent au cerveau, qui n’a plus qu’à s’en servir en fonction des paramètres donnés.

Une analogie avec le fonctionnement du corps humain

analogie avec le fonctionnement du corps humain
Quant aux actionneurs, ils sont nos bras et nos jambes. Tous nos appareils connectés au serveur central agissent en fonction des ordres délivrés par ce dernier. En somme, ils sont les périphériques, un peu à la manière d’une imprimante répondant aux ordres d’impression donnés par l’ordinateur. Une machine à laver, une cafetière, un radiateur, des volets roulants, des lampes, une télévision… Bref, tous les appareils connectés au serveur sont des actionneurs. En résumé, domotiser sa maison revient à lui donner la capacité de réagir en fonction de ce qu’elle ‘ressent’, à la manière d’un être humain. Quand vous percevez un danger, vous transmettez l’information à votre cerveau qui actionne vos jambes pour que vous puissiez vous éloigner au plus vite du danger en question. Dans votre maison, les capteurs vont percevoir le danger et agir en conséquence (appeler directement la police ou les pompiers, faire sonner une alarme, renforcer le blocage des accès…)

Installation avec ou sans fil ?

Domotique WiFi

Le serveur

Serveur Domotique
Maintenant que les choses sont claires, passons à l’installation à proprement parler. Pour faire simple, il existe deux types de solutions pour domotiser sa maison ; les solutions filaires et les solutions sans fil. Si vous craignez les ondes radio du sans fil pour votre santé à long terme, n’hésitez pas à fonctionner au filaire, en regroupant tout sur un tableau électrique. Mais attention, ça fait quelques mètres de câbles à poser. Et c’est bien ce travail là qui est le plus long et le plus fastidieux. Mais c’est aussi la solution la plus efficace, bien que difficile à poser dans un logement déjà habité. Par contre, si vous faites construire ou que vous êtes en pleine rénovation, privilégiez cette solution.

Les capteurs

Capteurs Domotique
Pour les logements déjà habités et difficilement transformables, il existe de nombreuses solutions sans fil tout à fait viables et parfaitement fiables. Et surtout, bien plus faciles à installer. Le principe ? Un serveur central donc (la box domotique, ou un raspberry pi si vous aimez jouer un peu avec l’informatique), relié à votre connexion internet via votre box tout court. Vous pouvez connecter les deux box en filaire comme en Wi-Fi. Votre cerveau prêt, vous pouvez commencer à placer les capteurs. Une bonne domotique se joue souvent sur ce détail. Les emplacements choisis doivent réellement être utiles. De la même façon, ce que vous demandez à vos capteurs doit réellement vous servir. Savoir quand fermer la porte du garage dans un appartement n’a pas grande utilité. Vous devrez faire un choix entre les différentes solutions sans fil proposées sur le marché. Les capteurs sont spécifiques à un relevé (température, humidité, mouvement, présence…) ou parfois multitâches. Certains fonctionnent avec piles, d’autres sans. Ils se placent dans l’endroit choisi et adressent l’information au serveur, sans fil.

Les actionneurs

Actionneurs Domotique
Certains objets, connectés, sont nativement prévus pour fonctionner en relation avec un serveur central. Pour ceux là, pas de problème d’installation donc. Pour les autres, ce n’est pas fini pour autant. Vous n’êtes pas forcés d’acheter le dernier modèle de lave-linge connecté à plus de 1 500 €. Il vous suffit d’installer une prise spéciale, entre la fiche de l’appareil et la prise murale. Comme si voua ajoutiez simplement une rallonge de 5 cm. C’est cette prise qui va commander l’action de l’appareil relié. Elle peut mesurer la consommation et obéir aux ordres donnés par la box domotique. Pour plus de discrétion, vous pouvez aussi installer un micromodule. Ce dernier se branche sur l’arrière d’un interrupteur déjà existant. Il prend les commandes et pilote alors l’appareil. L’installation de ce micromodule demande quelques connaissances en électricité. Mais si vous savez lire un schéma électrique et que vous savez reconnaître les fils, vous devriez vous en sortir très facilement.

paramétrer les commandes

Paramétrages Domotique
Ensuite, il ne vous reste plus qu’à paramétrer le serveur central, en fonction de vos besoins en matière de température, d’humidité, d’heure de fermeture des volets, d’éclairage, etc… Mieux, vous pouvez aussi relier votre serveur à votre smartphone, via une appli, vous permettant de piloter le tout automatiquement ou manuellement depuis votre smartphone, même très loin de chez vous. Pratique pour ouvrir la trappe du chien à distance ou vérifier que toutes les lumières sont bien éteintes alors que personne n’est dans la maison par exemple. Quoiqu’il en soit, la domotique est accessible à tous. Les outils comme les prises permettent à tout le monde de domotiser sa maison à moindre frais et à moindre effort. D’ailleurs, il est conseillé de débuter par ce type de technologie, afin de prendre le temps de vivre avec la domotique, pour savoir ce qu’il faut améliorer en fonction de son propre rythme de vie. Dans un second temps, vous pourrez passer à autre chose, plus complexe.

Vous aimerez également :

Damien

Damien Hernandez

Découverte de la programmation informatique à l'âge de 6 ans, assemblage de ses premiers ordinateurs à 13 ans, premier site internet en 1998. Le monde de l'informatique et le web ont toujours fait partie de Damien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *