Domotique : le boom des alarmes sans fil

Domotique : le boom des alarmes sans fil
5 (100%) 15 votes

L’avènement de la domotique a permis le développement de nombreuses applications. On ne compte plus les objets connectés qui nous facilitent la vie au quotidien ; volets roulants, lampes et ampoules, radiateurs, télévision,alarmes de maison sans fil, jusqu’à la cafetière radioréveil capable de vous réveiller en douceur grâce au doux fumet qui s’échappe du bol allié à la musique de votre choix. Où l’assurance d’une belle journée qui commence. Mais la domotique n’a pas seulement révolutionné notre approche du confort intérieur. Elle a aussi radicalement changé notre approche de la sécurité. Explications.

Protégez votre habitation avec une alarme de maison sans fil

La mise en place des box domotiques, reliées aux box internet que l’on maîtrise déjà parfaitement, permet l’ajout de nombreuses applications. Qu’il s’agisse d’objets directement connectés ou de connexions aux objets par l’intermédiaire de prises ‘intermédiaires’ entre la prise murale et le câble d’alimentation de l’appareil, presque tous les appareils électriques sont aujourd’hui facilement reliables à une commande centralisée. De votre lave-linge à vos écrans divers en passant par vos alarmes, tout peut-être piloté à distance à l’aide de votre téléphone portable. Mais une alarme de maison sans fil va bien plus loin, en facilitant l’accès à un service encore onéreux il n’y a pas si longtemps. En effet, vous n’êtes pas obligés de disposer d’une box domotique pour installer simplement votre kit de surveillance complet.

De nombreuses marques de renom, spécialisées dans la surveillance, proposent des kits ajustables à chaque type de logement et adaptables à vos besoins réels. Ce mode d’alarme, sans fil, permet à tout un chacun d’installer facilement les différents éléments du système de surveillance. Il y a peu, vous deviez faire appel à des professionnels de la sécurité pour installer votre réseau de caméras et autres capteurs. Désormais, vous n’êtes plus forcés d’inviter un quelconque spécialiste chez vous. Vous pouvez tout faire tout seul. Autre avantage non négligeable, vous pouvez le constatez vous même sur cette page : le prix d’une alarme sans fil. Autonomie, qualité des installations, sécurité préservée et ajustement à vos besoins réels… Le tout, piloté sans fil depuis votre smartphone. Que demander de plus ?

Comment fonctionne une alarme sans fil ?

Protéger sa maison
Dans le principe, c’est assez simple. Le système d’alarme est composé de plusieurs éléments :

  • Une centrale d’alarme qui gère les transmissions radio avec les autres éléments, dits périphériques (comme l’est un scanner pour un PC en quelque sorte)
  • Des détecteurs d’ouverture de porte et/ou de mouvements
  • Une caméra (ou plusieurs)
  • Une ou plusieurs télécommandes
  • Une ou plusieurs sirènes
  • Des claviers déportés
  • Divers accessoires complémentaires selon les besoins…

En somme, on retrouve là le fonctionnement classique que l’on connaît sur un PC avec ses périphériques ou encore sur une box domotique avec ses appareils connectés. Et voilà d’ailleurs pourquoi l’installation est si simple. Il suffit de placer les périphériques aux endroits adéquats et de paramétrer les communications entre ces éléments et la centrale. Bien entendu, tous les protocoles de communication sont cryptés et peuvent travailler sur plusieurs canaux. Ce dernier point est une sécurité supplémentaire, visant à éviter le brouillage et les interférences éventuelles. Mieux encore, les différents systèmes existant vous permettent de protéger l’intégralité de votre maison d’un seul tenant ou de préférer protéger les différentes zones de votre habitation indépendamment les unes des autres. Ainsi, durant vos absences, vous pouvez décider d’appuyer la surveillance de vos extérieurs ou de votre garage plus que celle de votre cuisine par exemple.

Que se passe-t-il en cas de tentative d’intrusion ?

En cas de tentative d’intrusion dans votre logement, vous recevez une alerte immédiatement. Et c’est là que c’est intéressant. Cette alerte, vous pouvez la recevoir via sms ou par le biais d’une notification, selon le mode d’installation que vous avez choisi. En somme, vous avez deux possibilités :

    • Le transmetteur GSM
    • Ou le système de type RTC

Le transmetteur GSM

Si, dans le principe, les connexions entre les éléments se fait de la même manière, la notification de tentative d’intrusion par transmetteur GSM ne nécessite aucunement l’installation d’une box domotique. Ici, votre centrale est équipée d’une carte SIM et se comporte comme un téléphone portable. De fait, en cas de problème, votre alarme vous prévient en vous appelant. Il est possible d’entrer jusqu’à 4 numéros (généralement), fixes ou mobiles, dans la carte SIM en question. En fonction des paramètres que vous entrez, les numéros sont contactés par sms ou par appel, jusqu’à ce que l’un des correspondants compose le code de désactivation. Dans ces numéros, vous pouvez donc intégrer, outre les vôtres, celui d’une plateforme de télésurveillance. De surcroît, une application est livrée avec le kit, quelque soit votre OS et vous permet de piloter votre alarme à distance.

Le système type RTC

Ce type d’alarme est une alarme connectée. Tout simplement. Les heureux possesseurs d’une box domotique peuvent donc se réjouir. Ils pourront donc directement relier leur nouveau kit de surveillance à leur serveur central. Et tout gérer depuis une application smartphone dédiée. Le système permet le pilotage intégral, l’écriture des scénarii, le visionnage des images des caméras de surveillance, l’association aux autres objets connectés de la maison (l’ouverture du portail à distance, la fermeture des volets roulants, l’allumage des ampoules, etc)… Et pour faire fonctionner ce système, rien de plus simple. Il suffit juste de le brancher. Chez la plupart des fabricants, c’est du plug and play. A vous de peaufiner ensuite les différents réglages. Et si vous souhaitez quelques conseils, n’hésitez surtout pas à contacter votre revendeur. Il peut même vous aider à installer votre kit de surveillance de manière optimale.

Vous aimerez également :

Damien

Damien Hernandez

Découverte de la programmation informatique à l'âge de 6 ans, assemblage de ses premiers ordinateurs à 13 ans, premier site internet en 1998. Le monde de l'informatique et le web ont toujours fait partie de Damien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *