Kodi streaming qui rame : On a la solution !

Kodi streaming qui rame : On a la solution !

Kodi streaming qui rame : On a la solution !
2.9 (58.97%) 387 votes

On a tous connu, un jour ou l’autre, des problèmes de streaming. Une vidéo qui tarde un peu trop à se lancer, ou des arrêts intempestifs dans la lecture de notre flux vidéo. A l’ère du tout tout de suite, c’est un poil énervant. Et cela peut également arriver avec un Raspberry sous Kodi. Et oui. Mais voici comment faire pour régler ce problème.

Streaming avec la Recalbox et Kodi.

Recalbox
Pour commencer, resituons le contexte. Il faut dire avant toute chose que ce tuto est surtout adapté pour celles et ceux qui trafiquent un peu sur Recalbox. Et là, je vos déjà tous les yeux ahuris qui se demandent ce qu’est une Recalbox. Enfin, normalement, il ne devrait pas y en avoir beaucoup ici. Mais quand même, cela mérite une petite explication.

La Recalbox, c’est un émulateur de consoles de jeux. Et la dernière version (4.0.0) permet d’émuler jusqu’à 40 consoles, dont celles que nous avons connu, nous trentenaires bien tassés et plus, dans notre jeunesse. Je parle de NES, Arcade, N64, Game Boy, Game Gear, Playstation, etc. Et cette Recalbox, vous pouvez très bien l’intégrer dans une borne d’arcade que vous bricolerez vous-même ou dans votre Raspberry Pi. D’ailleurs, Recalbox est compatible avec tous les Raspberry Pi. Le seul hic, diront certains, c’est que pour installer Recalbox, il faudra se passer du média center Kodi, d’origine sur Raspberry Pi.

Et bien non. Détrompez-vous, puisque Kodi est également embarqué directement sur la Recalbox. Donc voilà le problème du choix résolu, puisque vous n’avez même pas de choix à faire.

Revenons donc à notre problème de départ. Comment éviter que le buffering ne coupe les flux vidéo ? Pour comprendre, il faut savoir que le buffering s’effectue su la RAM du Raspberry Pi. Et donc, si cette dernière est trop faible ou trop encombrée, vous allez ramer. Normal.

Pour régler le problème, vous devrez donc entrer dans le fichier de configuration de Kodi pour le modifier et aller faire un tour du côté du cache. Ouvrez donc une session SSH sur votre Recalbox :

nano /recalbox/share/system/.kodi/userdata/advancedsettings.xml

Il se peut que vous trouviez l’erreur suivante :
"Error opening terminal : xterm-256color"

Pas de panique toutefois. Vous pouvez exporter, comme cela:

export TERM=xterm

Entrer dans le fichier de configuration et poser ses propres paramètres.

Vous n’avez plus qu’à entrer dans le fichier advancedsettings.xml et à y faire vos modifications, selon les paramètres que vous souhaitez faire évoluer ; le buffermode, le readbufferfactor et le cachemembuffersize. Explications.

Le buffermode vous suggère quatre options :

  • 0, vous sert à activer le cache uniquement pour internet ;
  • 1, vous sert à activer le cache pour internet ET en local (donc, pour les lectures vidéos par exemple) ;
  • 2, vous sert à activer uniquement le cache pour internet en http ;
  • 3, vous sert à ne mettre aucun buffer.

Le readbufferfactor vous invite à choisir le coefficient de remplissage de votre buffer. En règle générale et par défaut, ce coefficient est de 1. Mais rien ne vous interdit de passer à 1,5 voire à 2. Normalement, à 1, ça ne doit pas « bufferisé », mais bon, prévoyons large, c’est toujours mieux. Qui peut le plus peut le moins. Attention toutefois, plus vous serez large, et plus cela consommera de la ressource sur votre Raspberry… On ne peut pas tout avoir.

Le cachemembeffursize, comme son nom l’indique, c’est la taille de votre buffer. Et là, deux écoles s’affrontent. Vous pouvez effectivement donner un nombre défini à votre taille de buffer. Mais le souci est que votre cache risque de se remplir vite, voire très vite, et ça va ramer à nouveau. Surtout si votre RAM est trop limite. La deuxième école, c’est de noter 0. De cette façon, le buffering se fera directement sur la carte SD.

Alors certes, cela va solliciter votre carte SD bien plus qu’à la normale. Prévoyez donc du stock parce que vous serez forcément obligé d’en changer plus régulièrement. C’est la contrepartie. Mais avec une carte SD conséquente, fini les problèmes de buffering intempestif.

L’autre souci, c’est que votre carte SD n’est peut être pas suffisamment imposante. Nous ne pouvons donc que vous conseiller d’en faire une copie, grâce à DD, sur une carte plus grosse, une 128 GB par exemple. Et puis ensuite, faites une partition afin d’allouer un espace particulier à vos opérations de cache. Et pour les partitions, vous avez Gparted.

Et n’oubliez pas la Recalbox !

Voilà pour les amateurs de Recalbox, le moyen de se défaire d’un streaming qui rame avec Kodi. Quant aux fans de retro gaming, sincèrement, si vous ne connaissez pas, allez faire un tour sur Recalbox et consultez les tutos de DIY pour fabriquer votre propre borne d’arcade retro gaming pour un budget entre 50 € et 400 € environ, selon le style que vous recherchez. On peut vous assurer que vous verrez passer du monde à la maison, juste pour retrouver les vieux jeux qui ont enchanté notre enfance sur Commodore ou sur Atari.

En ce qui concerne les jeux, bien qu’ils ne soient pas fournis avec la Recalbox, sachez que plus de 30 000 sont compatibles et que vous trouverez une communauté de plus de 100 000 membres à travers le monde qui sera ravie de vous recevoir dans la famille… Enjoy !

A propos de Damien

Découverte de la programmation informatique à l'âge de 6 ans, assemblage de ses premiers ordinateurs à 13 ans, premier site internet en 1998. Le monde de l'informatique et le web ont toujours fait partie de Damien.

Un commentaire

  1. Testé avec une SD Card SanDisk Extreme Pro, et tout passe nickel, plus aucun problèmes de buffering.

    Pour information, j’ai donc mis le BufferMode à 0.

    C’est donc re-parti pour des folles soirées geek, comme à l’ancienne, sans s’endormir devant un loading.

    Un grand merci pour cet article qui a totalement résolu mon problème !

    +1.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*