Comment améliorer l’autonomie de son smartphone ?

Comment améliorer l’autonomie de son smartphone ?
Rate this post

Autrefois, dans un temps préhistorique pourtant pas si lointain, les téléphones portables pouvaient conserver leur charge une semaine entière. Et oui. Il faut dire qu’à l’époque, ces téléphones servaient avant tout à… téléphoner. Aujourd’hui, nos téléphones sont de véritables ordinateurs portables, multipliant les applications tournant en tâche de fond, grillant un maximum d’énergie. Si bien qu’une batterie bien chargée ne permet plus de tenir une journée complète pour peu que l’on utilise son smartphone à autre chose qu’à téléphoner.Alors comment peut-on améliorer l’autonomie de son smartphone ?

Une série d’astuces pour réduire sa consommation et préserver sa batterie

On installe une tonne d’applications, à tour de bras, souvent amusantes mais pas toujours franchement très utile, au sens premier du terme. Résultat, nos batteries s’épuisent. Et elles le font vite. Heureusement, il existe pas mal de Tips qui permettent à tous les utilisateurs de smartphones de préserver leurs batteries. De façon à ce qu’elles durent au moins une journée entière…

Prenez soin de votre batterie

prendre soin de votre batterie
Pour commencer, pensez à votre batterie et cessez de râler contre votre fabricant de téléphone. C’est votre utilisation qui détermine la fréquence de chargement, pas la batterie en elle-même. D’autant plus que dorénavant, toutes les batteries de smartphones ou de tablettes sont des batteries lithium-ion, capables de tenir la charge plus longtemps que les batteries nickel-cadmium du passé. Et non seulement ces batteries sont plus performantes, mais de surcroît l’effet de mémoire n’existe plus. Il est donc possible de charger son smartphone à tout moment, même lorsque le téléphone est déjà à moitié chargé.

Pour optimiser votre batterie, voici quelques conseils, communs à tous les téléphones :

  • Évitez de descendre sous les 5 % de batterie. Cela peut endommager certaines cellules et faire perdre jusqu’à un tiers de l’autonomie disponible
  • Essayer de faire une charge complète (à 100 %) au moins une fois par mois. Dans l’idéal, attendez que votre téléphone tombe à 5 %, puis, rechargez à bloc
  • Préservez la température de votre smartphone. Les batteries n’aiment pas la chaleur
  • N’employez que les chargeurs d’origine. En effet, lorsque vous êtes à 100 %, ces chargeurs coupent la charge. Les chargeurs ‘discount’ ne bénéficient pas de cette technologie et peuvent endommager votre batterie une fois les 100 % atteints, en poursuivant la charge

gérez vous-même l’autonomie de votre batterie

gérez vous-même l’autonomie de votre batterie
En utilisant votre smartphone, vous utilisez un ordinateur miniature branché sur batterie. Plus vous lui en demandez, plus ses ressources s’amenuisent. Logique. Voici quelques astuces qui vont vous permettre d’utiliser moins de ressources inutiles, permettant ainsi à la batterie de se préserver :

    • Jouez avec la luminosité de votre écran. Voilà le principal mangeur de ressources ; l’écran et sa luminosité. Sur tous les portables, vous pouvez régler cette luminosité. Descendez-la et trouvez votre réglage optimal, entre l’effort fait par vos yeux, le confort de lecture et la consommation de ressource
    • Désactivez le GPS. Vous n’avez nul besoin de voir votre localisation activée en permanence. Hors, la localisation est énergivore, surtout quand vous vous déplacez. Imaginez un voyage en train avec le GPS activé. Les allers-retours permanents visant à vous localiser sont énergivores. Allumez votre GPS seulement lorsque vous en avez besoin
    • Idem pour le Bluetooth et le Wi-Fi. Activez-les seulement au besoin. D’autant que ces fonctions ont un vice caché. Sans protection (qui demande donc encore un peu plus de ressources…), les smartphones sont facilement piratables quand ils ont leur Wi-Fi et/ou leur Bluetooth allumés
    • Fermez les applications inutilisées et fonctionnant quand même en tâche de fond. Toutes ces applis qui envoient et reçoivent des données alors que vous les utilisez pas sont elles aussi énergivores
    • Supprimez tous les sons et toutes les vibrations au toucher du clavier. Voilà typiquement le genre de chose inutile qui consomme de l’énergie. à la limite, on comprend que cela puisse être amusant. Mais vous ne pouvez pas vous plaindre d’une faible charge de la batterie et utiliser ce genre de chose…
    • Evitez le vibreur en guise de sonnerie. Certes, c’est bien plus discret. Mais la fonction vibreur consomme bine plus que la simple sonnerie. Il est donc préférable de désactiver le vibreur. Mettez une sonnerie douce à volume réduit. Ou rien du tout. Après tout, ce n’est parce que quelqu’un appelle qu’il nous faut absolument décrocher. Comment faisait-on avant le portable, quand quelqu’un nous appelait pendant notre absence ?
    • Désactivez les notifications, elles aussi consommatrices d’énergie. D’autant que certaines ne sont pas indispensables
    • Désactivez les widgets. Surtout s’ils ne présentent que peu d’intérêt à vos yeux
    • Les fonds d’écran animés sont également à proscrire. Voilà une façon bien idiote de consommer de la batterie pour rien

Les petits plus

En cherchant un peu, vous trouverez quantité d’applications capables de vous aider à réduire votre consommation de batterie. Notamment Battery Doctor, capable d’optimiser votre consommation jusqu’à prolonger l’autonomie de plus de 50 %. Il trouve à votre place toutes les ressources consommées inutilement. Normalement, tous les fabricants proposent un mode d’économie de batterie, arrivé à certains pourcentages de consommation. De manière plus radicale, vous pouvez aussi activer le mode avion. Là, vous êtres tranquille. Toutes les connexions sont coupées. Et si tout cela ne convenait pas, que vous souhaitiez conserver votre mode consumériste sur votre smartphone, parce qu’après tout, c’est quand même bien pratique tout ça, investissez dans une batterie externe, capable de recharger votre batterie. Il s’agit d’un accessoire réellement pratique lorsque vous êtes en voyage.

Vous aimerez également :

Damien

Damien Hernandez

Découverte de la programmation informatique à l'âge de 6 ans, assemblage de ses premiers ordinateurs à 13 ans, premier site internet en 1998. Le monde de l'informatique et le web ont toujours fait partie de Damien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *