Les jeux mobiles affichent une santé de fer

Les jeux mobiles affichent une santé de fer

Les jeux mobiles affichent une santé de fer
3.5 (69.57%) 46 votes

Il était difficile d’imaginer il y a quelques années que les téléphones portables susciteraient un engouement aussi important. Pourtant, aujourd’hui ils sont pratiquement indispensables, ils ont également contribué au succès d’autres produits comme les jeux mobiles.

Tous les univers sont désormais compatibles avec les jeux mobiles

Les jeux comme la Belote, leTarot et le Rami sont disponibles sur Android et iOS. Inutile de dégainer un ordinateur pour s’adonner à cette passion, un Smartphone s’avère être amplement suffisant. Cela est envisageable, car les fabricants ont largement augmenté les performances de ces bijoux de technologie. La puissance graphique est tellement importante que vous aurez la possibilité de faire tourner de nombreux jeux.

Une hausse non négligeable de 450 % sur une seule année

En effet, les opus sont nombreux, il suffit de naviguer sur les boutiques officielles pour constater une recrudescence d’applications. D’ailleurs, certains éditeurs comme Nintendo ont pu retrouver une belle jeunesse grâce à ce marché. L’éditeur de la Switch renoue avec le succès grâce en partie aux jeux mobiles, car la hausse des revenus est tout de même de 450 % en une seule année. La firme japonaise avait été frappée de plein fouet par une baisse d’engouement ces dernières années, mais désormais elle connaît un succès sans précédent. Cela lui permet d’envisager l’avenir avec la plus grande sérénité.

Nintendo a pu retrouver un très beau succès grâce aux Smartphones

Le bénéfice d’exploitation s’articule autour de 144.95 millions de dollars, les analystes ont ainsi été comblés en une fraction de seconde. Ils pensaient qu’il oscillerait autour de 11.55 milliards de yens, mais il a toutefois été beaucoup plus fort, aux alentours de 16 milliards de yens. Nintendo semble donc avoir trouvé un second souffle dans le monde des jeux mobiles après avoir erré pendant de nombreuses années sur ce marché face à Microsoft ou Sony.

A propos de Damien

Découverte de la programmation informatique à l'âge de 6 ans, assemblage de ses premiers ordinateurs à 13 ans, premier site internet en 1998. Le monde de l'informatique et le web ont toujours fait partie de Damien.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*