Le bureau assis debout électrique Jazz

Le bureau assis debout électrique Jazz

Le bureau assis debout électrique Jazz
3.1 (61.39%) 202 votes

Nous connaissons tous les conséquences d’une mauvaise posture trop souvent répétée. Notre corps compense et se déforme pour éviter la douleur trop forte. Mais savez-vous que ces mauvaises postures et les conséquences en termes de santé qui en découlent, notamment sur le dos, sont bien plus souvent le fait d’une station assise avachie trop prolongée que d’un exercice physique lourd ? Paradoxalement, moins l’homme porte de charges lourdes, et plus son dos le fait souffrir. Dans les faits, l’inactivité se révèle pire encore que l’activité, même désordonnée.

Meilleur pour notre dos

Et pour plusieurs raisons. D’abord, parce que le corps n’est plus habitué à l’effort. Les muscles, moins sollicités, fondent et supportent moins bien la structure osseuse, entrainant forcément des douleurs au moindre exercice. Ensuite, la position assise n’est pas recommandée pour le travail. Elle doit avant tout être une position de repos. Selon notre morphologie, nous devons nous adapter à nos plans et postes de travail, courbant l’échine, montant les épaules ou nous tordant sur un mauvais fauteuil, des heures durant.

Là, ce sont les lombaires qui trinquent, et qui peuvent nous faire mal une vie durant. Et puis, une inactivité prolongée, et répétée chaque jour habitue le cœur au moindre exercice. Pourtant, pour le bien de ce muscle générateur d’énergie, il serait bon de l’entretenir, ne serait-ce qu’un peu, pour qu’il conserve et continue d’insuffler cette énergie vitale. Au final, et contrairement à un vieux texte de Boris Vian, on peut affirmer que le travail dans ces conditions, c’est loin d’être la santé.

Il nous faut donc reprendre notre manière de travailler de fond en comble. Et c’est ce que font les nombreux concepteurs de bureaux assis debout. Le principe est assez simple, varier votre position de travail au long de la journée, en alternant la position assise et la position debout. Ceci permet au corps de s’entretenir sans jamais entraver la progression intellectuelle, ou la réflexion sur le travail. Mieux, il apparaît que la position debout favorise même la concentration.

Mais l’avantage des bureaux assis debout ne réside pas seulement dans cette possible alternance de position au travail. En effet, l’avantage principal, c’est la possibilité de régler la hauteur du plateau de travail exactement comme elle vous convient, et d’enregistrer ce réglage dans la commande électrique du bureau. Ainsi, à chaque fois que vous appuierez sur la commande numérique du bureau, fixée selon votre choix à droite ou à gauche de votre plateau, votre bureau assis debout s’adaptera à vos réglages pour une position de travail confortable.

L’idée, c’est d’être juste à hauteur. Comme le rappelle très bien les concepteurs du bureau Jazz, les personnes de taille intermédiaire parviennent à compenser, mais pour des personnes de taille inférieure à 1,60 m ou supérieure à 1,90 m, travailler sur un bureau peut facilement se comparer à un supplice chinois. Voilà pourquoi des bureaux comme le Jazz, existent. Et il en existe d’ailleurs de très nombreux disponibles.

Les caractéristiques du Jazz

Contrairement à d’autres bureaux assis debout, comme l’ErgoAktiv par exemple, le Jazz est un bureau double, muni d’un plateau unique de 90 cm x 180 cm, reposant sur 4 pieds, et donc, sur 4 moteurs synchronisés. Le débattement vertical proposé est de 48 cm, que les pieds peuvent parcourir en seulement 8 secondes. Le plateau, fixé sur un cadre en acier, fait 22 mm d’épaisseur et garantit une charge de 120 kg, bien répartie toutefois.

Dans le cas du Jazz, il est conseillé de laisser des professionnels monter le bureau. En effet, il est primordial que les 4 moteurs soient parfaitement installés pour être parfaitement synchrones. Néanmoins, si vous êtes expert dans ce type de montage, vous pouvez contacter le service client qui vous fera un abattement sur le prix de base de 1440 € TTC.

Si nous devions faire remonter ce qui pourrait apparaître comme un problème sur le Jazz, c’est le fait que ce bureau assis debout est un bureau double. Un grand plateau et 4 pieds pour permettre à deux opérateurs de travailler ensemble, c’est une excellente idée. Sauf que pour que cela fonctionne très bien, il faudra faire attention à faire travailler ensemble des personnes sensiblement de même taille. Car si l’un des deux opérateurs change la hauteur du bureau, il faut aussi que l’autre puisse l’accepter. Pour le reste, la puissance des moteurs et la solidité des empiètements garantissent une excellente stabilité de l’ensemble, même en phase de transition, vers le haut ou vers le bas.

Notre ressenti

Après avoir essayé de nombreux bureaux assis debout, je dois avouer que le Jazz est séduisant. De forme simple et basique (une découpe concave est toutefois possible), il assure vraiment, et sa capacité en charge utile, grâce à son plateau plus épais que la moyenne, permet le stockage de dossiers papiers ou de livres sur le bureau. Mais ça, c’est pour une utilisation individuelle. Deux postes de travail, deux ordinateurs allumés simultanément et la possibilité, surtout debout, d’aller rapidement de l’un à l’autre tout en conservant la posture optimale, franchement, c’est pas mal du tout.

Le seul hic, c’est l’utilisation à deux si les deux collègues n’ont pas la même taille. Il y en a toujours un des deux qui perdra un peu en confort de travail. Donc, selon moi, soit vous travaillez à deux par taille, soit ce grand bureau d’1 m 80 par 90 cm est votre bureau individuel, sur lequel vous avez posé deux postes et tous vos dossiers. Dans ce cas, le Jazz est top, et son prix très abordable pour une technologie de ce niveau là.

A propos de Damien

Découverte de la programmation informatique à l'âge de 6 ans, assemblage de ses premiers ordinateurs à 13 ans, premier site internet en 1998. Le monde de l'informatique et le web ont toujours fait partie de Damien.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*