L.U.C.Y., ou un Jarvis personnel

L.U.C.Y., ou un Jarvis personnel

L.U.C.Y., ou un Jarvis personnel
2.9 (58.07%) 561 votes

A mesure que la technologie avance, les applications pour notre quotidien se font de plus en plus opportunes et précises. Il en va ainsi de L.U.C.Y., un assistant personnel construit sur le même modèle que le célèbre Jarvis, qui n’est autre que l’assistant personnel d’Iron Man. L.U.C.Y. est donc à votre service, quelle que soit votre demande.

L.U.C.Y. se présente sous la forme d’un écran. Vous aurez le choix entre différentes tailles ; 17, 24 et 27 pouces, et entre 4 coloris différents. Le modèle avec un cadre de bois n’est lui disponible que dans les deux plus grandes tailles. Au sein de cet écran tactile que vous pouvez accrocher sur le mur de votre salon, se trouve une caméra à reconnaissance faciale et un contrôleur de voix. Et, à l’instar d’Ivee, L.U.C.Y. se connecte à tous vos . Sans faire ici une liste exhaustive des marques déjà compatibles avec L.U.C.Y., sachez que Dropcam, Devolo, Nest, Hue, Dropbox, Smart things et bien d’autres encore fonctionnent avec L.U.C.Y.

L’assistant personnel pour toute la famille

Assistant personnel L.U.C.Y.

Non content de jouer au Hub pour toutes les applications connectées de la maison (et en dehors) ; L.U.C.Y. sait reconnaître la personne qui entre dans la maison. Ainsi, selon vos habitudes, L.U.C.Y. vous proposer une séance de fitness, une petite musique douce, les dernières nouvelles du jour ou tout ce que vous pouvez souhaiter ; météo, trafic, liste de courses… Il dispose également d’une fonction crayon et, si vous le souhaitez, il pourra vous afficher une toile de maître. L’avantage de L.U.C.Y. par rapport à un vrai tableau, c’est que vous pouvez en changer quand vous le souhaitez, sans avoir à y mettre le prix, et sans avoir à décrocher les toiles, ni à les stocker.

L.U.C.Y. peut donc retenir plusieurs visages et ainsi mieux s’adapter aux comportements et aux goûts de chacun. Sa caméra HD, associé au logiciel de reconnaissance faciale facilite d’emblée le contact avec l’assistant. Il entend, comprend et parle l’Allemand et l’Anglais, grâce à un micro et un haut parleur. La dalle est un écran tactile LED HD. Vous pouvez donc directement noter des instructions ou prendre des notes sur l’écran. Mais vous pouvez également lui apprendre des choses. Et la communication se fait essentiellement depuis l’application mobile. Impossible dès lors d’égarer la liste des tâches à accomplir. Elle s’affiche dans le salon. Et quand vos invités passent, rien ne vous interdit de changer de toile, ou d’afficher vos dernières photos selon l’ambiance recherchée.

Typiquement le genre d’objet que nous aurons tous demain dans nos maisons

L.U.C.Y. l'assistant d'iron man

Tellement simple au paramétrage, tellement facile à l’utilisation, tellement pratique au quotidien, permettant de faire et de se rappeler tant de choses, et capable d’évoluer avec son possesseur, L.U.C.Y. est typiquement le genre d’assistant personnel évolué que nous serons amené à posséder tôt ou trad. Certes, d’autres assistants, parfois plus aboutis ont déjà fait leur apparition. Mais ce qui fait la différence ici, c’est l’interface, très interactive et décorative à la fois.

Connecté en WiFi, l’assistant personnel centralise toutes les données des objets connectés et chacun d’entre eux lui obéissent au doigt et à l’œil. Vous pouvez dès lors tout programmer depuis l’appli, où que vous soyez, ou laisser L.U.C.Y. prendre soin de vous et régler certains problèmes à votre place. Pour l’instant, L.U.C.Y. sort à peine de son financement participatif sur KickStarter. Les modèles sont en vente sur la plateforme au prix de 399 $ (soit environ 355 €), sauf le modèle avec cadre en bois, disponible à 659 $ (soit environ 586 €). Les prix ne sont pour l’instant pas dépendants de la taille de la dalle. C’est sans doute le bon moment pour en profiter, avant le lancement commercial de l’objet.

A propos de Damien

Découverte de la programmation informatique à l'âge de 6 ans, assemblage de ses premiers ordinateurs à 13 ans, premier site internet en 1998. Le monde de l'informatique et le web ont toujours fait partie de Damien.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*