Arrêter de fumer en quatre étapes

Vous avez envie de vous débarrasser une bonne fois pour toutes de votre dépendance au tabac. Comme des milliers de personnes chaque année, vous vous dites que l’envie sera trop forte et que vous n’y arriverez pas. Pourtant, beaucoup arrivent à dire stop définitivement à la cigarette. Alors pourquoi pas vous ? Il suffit d’être soutenu et de respecter ces quatre étapes.

Compensez le geste

L’habitude de porter la cigarette à sa bouche est très certainement la plus difficile à contenir quand on arrête de fumer. Or il existe aujourd’hui un substitut bien plus efficace que ce qui a été trouvé jusqu’à présent. Il s’agit de la cigarette électronique que l’on appelle aussi l’e-cigarette. Dotée d’une résistance qui vaporise un e-liquide parfumé, elle permet de garder le geste sans absorber de substance toxique. Grâce à elle, de nombreux fumeurs ont pu se séparer complètement de leur addiction au tabac à l’aide d’un sevrage tout en douceur. D’après les chiffres de tabac-infos-service, le nombre de personnes qui arrêtent de fumer avec la cigarette électronique est assez impressionnant.

Gérez le manque de nicotine

La dépendance physique est très difficile à surmonter dans un premier temps. Le manque de nicotine se fera sentir dès le début du sevrage. Chacun y va de sa méthode pour compenser. Là où les chewing-gums, les patchs et les applications mobiles spécialisées ont échoué, la cigarette électronique a réussi à faire arrêter beaucoup de personnes. D’abord, comme on l’a dit plus tôt, elle comble assez agréablement le geste. Ensuite, parce que les e-liquides peuvent contenir un certain degré plus ou moins important de nicotine. Le sevrage progressif est le secret de la réussite d’anciens fumeurs. D’autres ont réussi à arrêter en compensant le manque par une autre forme de plaisir. Le sport a cette faculté de vous rendre heureux. En effet, la sensation de bien-être et la satisfaction d’avoir un corps en bonne santé se conjuguent à merveille pour vous ôter l’envie de recommencer.

Soyez soutenu par votre entourage

L’été est un excellent moment pour dire stop au tabac. Premièrement parce que les activités de plein air vont vous occuper l’esprit une partie du temps et vous n’aurez pas le temps de penser à votre sensation de manque. Deuxièmement, pour ceux qui ont un entourage de fumeurs, se sentiront moins pris au piège dans les situations sociales. En effet, au début de l’arrêt du tabac, il est nécessaire de prendre un peu de recul avec son environnement de proches, surtout s’ils fument. Néanmoins, vous n’allez pas rester dans votre bulle trop longtemps et il faudra bien affronter votre entourage un jour ou l’autre. Heureusement, en été, nous faisons davantage de repas en plein air et vous vous sentirez moins tentés qu’en intérieur.

Ne craquez jamais

On s’est tous dit un jour : « Allez, pourquoi pas une petite ? », « Après tout, j’ai réussi à tenir six mois et je ne risque pas de reprendre ». C’est la pire chose que vous puissiez faire à ce stade du processus. Craquez une fois et vous retomberez dans la dépendance, car ce n’est pas votre raison qui parle ici, mais bien la partie du cerveau qui vous rappellera aux bons souvenirs de votre addiction.

Damien

Damien Hernandez

Découverte de la programmation informatique à l'âge de 6 ans, assemblage de ses premiers ordinateurs à 13 ans, premier site internet en 1998. Le monde de l'informatique et le web ont toujours fait partie de Damien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *