MyVaps : Une Cigarette électronique connectée

MyVaps : Une Cigarette électronique connectée
5 (100%) 3 votes

La cigarette électronique est de plus en plus populaire ces dernières années, il était normal de voir apparaître des cigarettes électroniques connectées. Et au jeu de la cigarette électronique connectée, plusieurs personnes ont commencé à se positionner, notamment MyVaps.

Le module complémentaire pour e-cig connectée MyVaps

Contrairement à la concurrence sur le marché des cigarettes électroniques connectées (ou e-cig connectée), MyVaps à choisi de créer un module complémentaire qui se place entre la batterie et le Clearomiseur (le module ou est placé le liquide). Bien évidement se module prend de la place et allonge la cigarette. Mais c’est un choix intéressant car il n’est pas nécessaire de changer son matériel de base, c’est un simple ajout.

Fonctionnalités commune avec les autres e-Cigs Connectées

Le module d’e-cig connectée MyVaps fonctionne en permanence dans le mesure ou il est connecté à votre batterie habituelle. Pas besoin d’en acheter plusieurs. Et ça c’est un vrai gros point positif. Le module propose bien évidement un suivi de la consommation, ce qui en fait un véritable objet connecté. Vous allez donc pouvoir suivre vos dépenses ou suivre votre sevrage du tabac. L’application mobile permet aussi de recevoir des alerte (en cas de dépassement de dose par exemple).

Des fonctionnalités pour les pros

La ou MyVaps se démarque vraiment encore une fois, c’est le suivi du fonctionnement de la cigarette. Vu que le module se trouve après la batterie, il permet de suivre précisément les caractéristique de la batterie. On pourra alors suivre la tension de la batterie, visualiser et régler la puissance du vapotage et par conséquent améliorer la durée de vie du Clearomiseur. Plus d’information sur le module MyVaps : http://www.myvaps.fr/

Avez-vous déjà testé MyVaps ? En êtes vous content ? A part la taille (il faut dire que le module ne passe pas inaperçue), comment le trouvez-vous ?

Damien Hernandez

Découverte de la programmation informatique à l’âge de 6 ans, assemblage de ses premiers ordinateurs à 13 ans, premier site internet en 1998. Le monde de l’informatique et le web ont toujours fait partie de Damien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *