Comment protéger et retrouver son ordinateur en cas de vol

Comment protéger et retrouver son ordinateur en cas de vol

Comment protéger et retrouver son ordinateur en cas de vol
3.1 (62.6%) 77 votes

Le vol d’un PC est un traumatisme à plus d’un titre. Non seulement vous vous trouvez dépouillés de votre terminal, mais en plus votre voleur peut désormais pénétrer votre intimité et utiliser vos données personnelles. Et le plus grand malaise se situe bien à ce niveau là. Nous laissons tant de choses sur nos outils numériques que n’importe quel chapardeur un tant soi peu connaisseur en informatique dispose de quoi pourrir votre vie à plus ou moins long terme.Alors comment protéger son pc ?

J’en entends déjà qui me diront que si l’on n’a rien à cacher, un vol de PC n’est qu’un désagrément parmi tant d’autres. Après tout, s’il n’y a rien de répréhensible sur notre PC, comment notre voleur pourrait nous ennuyer par la suite ? Si vous pensez comme ça, c’est que vous confondez l’honnêteté et l’intimité. En effet, on peut tout à fait vouloir protéger son intimité et ne pas vouloir la savoir entre de mauvaises mains sans pour autant être coupable d’actes répréhensibles.

Comment protéger son PC ?

Protéger son pc en cas de vol

Donc, pour éviter de voir nos fichiers personnels tomber entre de mauvaises mains, il convient de bien se protéger. Et, surtout, de bien protéger son PC. La première des précautions à prendre est de réaliser un backup régulièrement. Un backup, c’est une copie de sauvegarde de vos fichiers. Tout simplement. Prenez le temps, chaque semaine, de copier vos fichiers, au moins les plus sensibles, sur un disque dur externe, voire un Cloud bien verrouillé.

Ensuite, et afin d’éviter que votre voleur ne se serve de vos différents comptes enregistrés, soignez-les avec des mots de passe complexes. C’est-à-dire des mots de passe comprenant majuscules et minuscules, lettres, chiffres et symboles. Faites-en des phrases dont vous vous rappellerez facilement. Par exemple : J’4i-3nCor3-F4@im. Facile de s’en souvenir, mais seulement pour celui qui l’a créé. Prenez soin de désactiver les reconnaissances automatiques proposées par les navigateurs. Sans quoi, votre mot de passe ne sert plus à rien. Dans le même ordre d’idée, nettoyez votre historique. Vous ne laisserez ainsi aucune piste à votre voleur.

Les logiciels antivol

Prey protège votre pc contre le vol
Pour débuter, précisons bien une chose. Aucun logiciel n’empêchera quiconque de vous dérober votre PC. Le but de ces logiciels est avant tout d’empêcher votre voleur d’utiliser votre matériel. Ne confondez donc pas antivol et antivirus. Du moins lorsqu’il s’agit d’informatique. L’objet ici est donc plutôt de confondre le voleur.

Prenons le cas de Prey, un petit logiciel tout simple et complètement gratuit. Il est développé en open-source et est compatible Mac, Windows, Linux et même Android. Dans la pratique, lorsque votre PC est volé. Prey se met en action. Il peut prendre une photo du nouvel utilisateur de votre PC grâce à la webcam. Il prend aussi des captures d’écran, supprime tous les mots de passe et mails qui seraient restés enregistrés sur votre PC. Il va parvenir à se connecter via un réseau WiFi proche. Vous pourrez ainsi localiser votre voleur. En outre, il pourra déclencher une alarme, ou un message d’avertissement, verrouiller intégralement le PC, et plus encore…

Dès votre arrivée sur la page internet de Prey, vous serez forcés de créer un compte, avant même de télécharger le logiciel et de l’installer. C’est tout à fait logique, puisque c’est grâce à ce compte et aux informations que vous aurez laissées que vous pourrez peut-être retrouver votre bien. En effet, si votre terminal venait à disparaître, il vous suffirait de vous rendre sur votre compte, de cocher la case « missing » et de valider une série d’opérations que vous souhaitez voir réaliser par votre ordinateur. 20 mn plus tard, un rapport complet vous parviendra par mail. A ce moment, Prey vous donne la possibilité d’adresser à votre voleur, un petit mot doux, qui apparaîtra sur votre PC, devant lui, comme un message d’avertissement très personnalisé. Petit détail, les accents sont inutiles, ils ne sont pas pris en compte.

Un marché en développement

intel Anti-Theft Technology
Devant la recrudescence de vols d’objets numériques, les constructeurs et fabricants réfléchissent donc de plus en plus à l’intégration de tels outils sur la configuration d’usine. C’est le cas d’Intel avec l’Anti-Theft Technology par exemple. Mais ces logiciels pullulent aujourd’hui, pour un résultat pas toujours à la hauteur des espérances des volés.

Soyons clairs. Un logiciel ne vous empêchera pas d’être cambriolé physiquement. Il pourra vous géo localiser le voleur, mais il existe de fortes chances qu’à la réception du message d’avertissement, ce dernier casse et jette votre PC plutôt que de venir vous le rendre. Question de fierté peut-être, de peur surtout, et de connerie aussi, sans aucun doute. A la limite, avec un gros autocollant MTProtect collé sur votre PC, vous avez peut-être une chance de dissuader l’apprenti voleur. Mais le hacker, lui, n’aura que faire de ces logiciels. En somme, il n’existe pas de réelles solutions contre le vol. Votre compagnie d’assurance vous remboursera si vous présentez bien les factures d’achat de votre matériel, et les services de police enregistreront bien votre plainte. Pour le reste, il vous faudra être très persuasif pour récupérer votre appareil numérique. A titre d’information, sachez que seulement 3% des ordinateurs volés sont effectivement retrouvés et rendus à leurs propriétaires. Certes, des logiciels comme Prey ou MT Protect permettent d’augmenter les statistiques. Mais ce n’est pas parce que vous aurez vu la photo de votre voleur et que vous connaîtrez son adresse que vous récupérerez votre PC.

Le vol en ligne

Vol d'identité digital
Il existe toutefois une autre forme de vol. Et celui-ci est plus dangereux. Car, si la majorité des vols physiques ont pour but la revente du matériel, le vol en ligne vise les données et les identités. Méfiez-vous donc de tous les spywares ou adwares qui pénètrent votre interface. Faites des nettoyages réguliers grâce à des anti-malwares par exemple. N’hésitez pas à bloquer les publicités, à scanner votre disque dur fréquemment, voire à naviguer sur le net caché derrière un et à crypter vos mails. Au final, la liberté sur la toile est à ce prix. Mais rassurez-vous, il existe de nombreux logiciels gratuits et développés en open-source pour vous aider.

A propos de Damien

Découverte de la programmation informatique à l'âge de 6 ans, assemblage de ses premiers ordinateurs à 13 ans, premier site internet en 1998. Le monde de l'informatique et le web ont toujours fait partie de Damien.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*