Tibe : Ne plus jamais perdre ses clés grâce au porte-clefs connecté

Tibe : Ne plus jamais perdre ses clés grâce au porte-clefs connecté
Rate this post

TiBe est un #porte-clefs connecté de taille réduite qui permet d’éviter les désagréments de la perte d’objet. Vous savez ses précieuses minutes que vous perdez à chercher votre téléphone portable ou vos clefs, voir vos lunettes. Avec le TiBe fabriqué par #Ticatag, vous n’aurez plus jamais à chercher vos affaires.

L’accessoire indispensable de vos objets précieux

La fonctionnalité première du porte-clef connecté TiBe est de vous aider à retrouver un objet. Pour cela il faut utiliser l’application compagnon qui va permettre de connaitre la dernière position connue de l’objet en question. Il est aussi possible de délimiter une zone qui fera sonner votre téléphone si l’objet en question sort de cette zone.

Le TiBe peut aussi sonner pour vous indiquer l’endroit ou il se trouve. L’inverse est aussi faisable, utiliser le TiBe si vous avez perdu votre téléphone. Le TiBe est aussi programmable et permet de déclencher des actions lorsque l’on appuie sur le bouton central : servir de télécommande à selfies, vérifier vos messages, envoyer un SMS, etc.

Un porte-clefs connecté petit mais costaud

Le TiBe est petit et léger comparé aux autres porte-clefs connectés, 10 grammes pour 3 cm de diamètre et une une épaisseur de moins d’1 cm.Il est équipe de la technologie Bluetooth 4.0 à basse consommation, le Tibe est compatible #iBeacon et fonctionne avec tous les téléphone et tablettes Android (à partir de la 4.3) et Apple (avec iOS7 et plus). Lors de votre achat, vous pourrez choisir jusqu’à 5 couleurs différentes.

Le TiBe ne devrait pas tarder à être disponible et le prix annoncé est de 34 euros. La version 2 du TiBe est déjà en préparation, vous retrouverez toutes les informations importante sur le site du constructeur : http://www.ticatag.com/

Personnellement, je trouve l’objet pas cher, petit, avec une vrai utilité. Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Damien Hernandez

Découverte de la programmation informatique à l’âge de 6 ans, assemblage de ses premiers ordinateurs à 13 ans, premier site internet en 1998. Le monde de l’informatique et le web ont toujours fait partie de Damien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *