L “exact match” de Google de moins en moins exact:

L “exact match” de Google de moins en moins exact:
Rate this post

Google inclue maintenant les même variations de signification dans les résultats de recherche.

Le ciblage par mots-clés de Google signifiait autrefois une chose : le mot-clé devait correspondre exactement à la requête utilisée par le chercheur. Lorsque nous recherchions “restaurant Paris”, Google ne ressortait pas “les restaurants de Paris” mais bien le “restaurant Paris”.

La technologie a évolué, permettant la transition de la simple identification de mots clés à fort potentiel vers un modèle de prédiction de l’intention des internautes:
Des variantes proches sont donc apparues, et cette définition s’est progressivement transformée au cours des dernières années. D’abord, l’inclusion des pluriels, des fautes d’orthographe et d’autres variantes similaires a eu lieu en 2014, puis, en 2017, l’ordre différent des mots et des mots de fonction s’est imposé.

La nouvelle phase est arrivée !

Jeudi, Google a annoncé un autre changement à ce qui est considéré comme des variantes proches d’un mot-clé de correspondance exacte pour inclure des variations qui partagent le même sens que le mot-clé, y compris des mots et des paraphrases implicites. Les mots exacts ne sont plus le seul déclencheur pour que vos annonces apparaissent sur les mots-clés qui correspondent exactement.

La clé, dit Google, est que le sens et l’intention de la requête correspondent au mot-clé.

De manière concrète, le nouveau type de correspondance intègrera désormais au ciblage toutes les variantes suivantes:

    • Pluriels et singuliers
    • Avec et sans accents
    • Fautes d’orthographes
    • Acronymes : Agence SEA pour agence Search Engine Advertising
    • Les abréviations : App pour Application par exemple
    • Variantes avec et sans prépositions (à, en, sur, par), articles (le, la, les, de, des, un, une, au, aux…) et conjonctions (mais, où, et, donc, or, ni, car)
    • Variantes dans un ordre différent : Exposition musée Paris / Paris exposition musée

    Du coup, une recherche sur Google ça nous donne quoi maintenant ?


    L’algorithme de Google liera beaucoup plus de requêtes à un seul mot clé en exact match. En effet, ce dernier ne tiendra plus compte des prépositions, conjonctions et autres articles car dans la grande majorité des cas, ils n’ont pas d’influence sur le sens premier de la requête

    Google offre l’exemple du mot-clé correspondant exactement [yosemite camping]. Avec ce changement, [camping yosemite] va maintenant correspondre à des requêtes telles que “camping yosemite” et “campings in yosemite”.

    En revanche, si le système de Google comprend que l’intention de la requête est différente de celle du mot-clé, il ne la fera pas correspondre:
    Dans ce cas,[camping yosemite] ne correspondrait pas aux requêtes telles que “yosemite hotel” ou “motels in yosemite”, dit Google, parce que l’intention d’un chercheur cherchant un hôtel ou un logement similaire est différente de celle d’une personne cherchant un endroit pour camper.

    A noter: Cette mise à jour n’impactera pas toutes les requêtes ciblées via les expressions exactes (ex: « phrase match ») ou via les requêtes larges (ex: +broad +match)

    Pourquoi ce changement ?

    Il y a deux ou trois choses qui se passent.

    Premièrement, cela fait partie du continuum que nous avons vu au cours des dernières années d’un recours croissant à l’apprentissage automatique pour comprendre comment les requêtes s’alignent avec l’intention des mots-clés.

    L’ avantage pour Google est que les spécialistes du marketing aideront à former les algorithmes pour comprendre ce qui est ou n’est pas une requête qui correspond à la signification/intention lorsqu’ils prennent des mesures sur les rapports de termes de recherche.

    Deuxièmement, les données internes de Google montrent qu’environ 15 % des recherches quotidiennes sont nouvelles. En élargissant le domaine des mots-clés qui correspondent exactement, on donne aux annonceurs plus d’occasions d’afficher leurs publicités pour ce genre de requêtes sans avoir à dresser des listes exhaustives. L’apprentissage machine peut aider à combler ces lacunes.

    Ceci est également largement destiné aux annonceurs qui ne font pas beaucoup de prospection de mots-clés avec un match large ou un match large modifié. Et, bien sûr, plus de clics signifie plus de revenus pour Google.

    Une autre façon de voir les choses, c’est de renverser un peu le processus de configuration et de gestion de la campagne. Les annonceurs passeront moins de temps à créer des listes de mots-clés exhaustives dès le début et plus de temps à explorer les rapports de recherche de mots-clés nouveaux et négatifs une fois que la campagne aura gagné du terrain. Ce n’est pas une nouvelle tendance, mais nous nous rapprochons du sommet.

    Résultats

    Selon Google, le premier test a montré que les annonceurs qui utilisaient principalement des mots-clés de correspondance exacte ont vu, en moyenne, 3 pour cent plus de clics et de conversions sur ces mots-clés. La plus grande partie de l’ascenseur provenait de demandes qu’ils n’avaient pas en ce moment.

    Google a cité Extra Space Storage, société basée en Utah et présente au niveau national, et Rentalcars.com, basé au Royaume-Uni, comme bêta-testeurs du changement cet été. Steph Christensen, analyste senior en acquisition payée chez Extra Space Storage, a déclaré à propos des résultats des tests : “Nous sommes très satisfaits de la qualité des matchs pendant le pilote. Nous sommes toujours à la recherche de moyens d’augmenter le volume, et ce nouveau comportement d’appariement devrait nous aider à obtenir une portée supplémentaire grâce à de nouveaux appariements très pertinents.”

    Mesures à prendre

    Le changement s’appliquera aux mots-clés en anglais jusqu’en octobre. Il sera ensuite déployé dans d’autres langues au cours des prochains mois.

    Comme dans le cas des changements passés aux variantes fermées, les annonceurs voudront porter une attention particulière aux rapports de termes de recherche pour trouver les mots-clés qui correspondent exactement avant et après le déploiement afin d’ajouter des négatifs ou de nouveaux mots-clés.

    Les annonceurs qui utilisent des scripts pour serrer les rênes de l’appariement exact devront probablement faire des mises à jour.

    Google dit qu’il continuera à préférer la correspondance exacte – les mots-clés identiques – utilisés dans la requête plutôt que les paraphrases ou les mots-clés de même signification actuellement utilisés dans les campagnes.

    Sources:
    https://searchengineland.com/googles-exact-match-close-variants-expand-again-now-include-same-meaning-variations-305056

    https://www.leptidigital.fr/webmarketing/google-ads-exact-match-13904/

    https://ads-up.fr/blog/mise-a-jour-type-correspondance-exact/

    https://www.iprospect.com/fr/fr/le-blog/exact-match/#

Vous aimerez également :

Camille Perois

Camille Perois

Lors de mes différentes expériences professionnelles en France et à l'étranger, j’ai acquis les connaissances et le savoir-faire nécessaire pour répondre à de nombreuses problématiques dans le digital. De nature curieuse, je m’intéresse aux algorithmes de Google et aux techniques de positionnement dans les SERPS. Stimulée par les défis et forte d'une expérience SEO en agence, j'ai rapidement aiguisé mes compétences digitales.
Follow Me:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *